En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, et les statistiques de visites.

Fermer
  • Connexion
  • Espace Adhérents

    La zone d’activités économiques : objet urbain non identifié ? (1)

    Voici un article qui mérite toute votre attention !
    Certain d’entre vous ont croisé Corentin Charieau, co-rédacteur de cet article, lors de la rencontre PALME du 29 janvier dernier. Fin de l’année dernière, j’avais eu l’occasion de voir Corentin, qui avait souhaité un entretien dans le cadre de son travail.
    Co-écrit par Patricia Lejoux (chercheur en aménagement de l’espace et urbanisme au Laboratoire Aménagement, Économie, Transports (CNRS, ENTPE, Université Lyon 2)) et Corentin Charieau (doctorant en aménagement de l’espace et urbanisme du Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), au sein du LAET, laboratoire de recherche en Aménagement, Économie et Transports à Lyon), l’objectif de cet article est de questionner la visibilité et l’invisibilité d’un objet urbain, la zone d’activités économiques, dans l’aménagement et l’urbanisme. Il vise à expliquer un paradoxe : alors que la zone d’activités économiques participe activement aux processus d’urbanisation contemporains, elle reste un objet faiblement investi par les chercheurs comme par les praticiens en aménagement et urbanisme.
    Cette situation semble s’expliquer par l’existence de trois processus :
    • la survisibilisation de la zone d’activités comme objet économique,
    • l’invisibilisation de l’urbanisme fonctionnaliste auquel elle est souvent associée,
    • la survisibilisation de la périurbanisation résidentielle.
    La mise en visibilité de la zone d’activités économiques pourrait représenter un enjeu important pour ce champ de recherche et d’action. Elle permettrait d’interroger de nouvelles logiques qui sous-tendent la fabrique de la ville comme la périurbanisation économique, le développement de nouvelles formes urbaines ou les modalités de gouvernance des espaces dédiés aux activités économiques.
    Bonne lecture inspirante.
    Portez-vous bien et prenez soin de vous.
    Palmement vôtre.
    (1). Patricia Lejoux et Corentin Charieau, « La zone d’activités économiques : objet urbain non identifié ? », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement En ligne, Articles, mis en ligne le 06 novembre 2019, consulté le 26 décembre 2019.

    Partager l’article sur

    Plus d’actualités